Demandez et l’on vous donnera

« Demandez et l’on vous donnera. Cherchez et vous trouverez. Frappez et l’on vous ouvrira. » (Matthieu VII/7 et Luc XI/9.) Jésus, par ces paroles, fait savoir aux hommes, sans distinction de leur croyance et de leur évolution, ce que Dieu est pour eux. Sublime Révélation ! Elle est l’une des plus consolantes répandues sur l’humanité perdue dans ses souffrances et ses Ténèbres.

« Demandez et l’on vous donnera. » Si vous souffrez dans votre corps, dans votre cœur, dans votre esprit, même si tout vous sourit sur cette Terre, implorez l’Eternel ; car sans cesse vous avez besoin de Lui. Il viendra jusqu’à vous. Jamais Il ne reste indifférent aux appels de Ses Créatures. C’est Sa Nature même d’être Secourable et Bon. Mais allez à Lui en grandissant en vertu. Il l’attend dans Sa Justice et Sa Miséricorde.
Dieu est près de vous si vous le voulez par votre foi, par vos prières, par vos épreuves, par la nuit de votre vie.

« Cherchez et vous trouverez. » Si vous aspirez à la Lumière, il ne tient qu’à vous de la recevoir. Ingéniez-vous à discerner la Vérité de l’erreur. Faites de louables efforts en ce sens. Sur cette voie, n’hésitez pas à invoquer votre Créateur. Il vous instruira. Alors, si vous êtes persévérants dans vos recherches supérieures, si vous êtes vertueux, vous serez éclairés, satisfaits d’une manière profitable à votre avancement spirituel. Il vous appartient de chercher la Vérité, sans autre témoin de cette Terre que vous-mêmes et par l’intermédiaire du Christ. Elle vous apparaîtra si vous en êtes dignes.

« Frappez et l’on vous ouvrira. » Oui, frappez… Mais ayez cette hauteur d’Ame de préférer la Vie de l’Esprit à celle de ce Monde, et les Portes de l’autre Vie s’ouvriront devant vous : parce que Dieu a créé toutes choses pour Ses Enfants, non pour Lui-même, dans le désir qu’ils en contemplent les Merveilles nées de Son Amour et de Sa Puissance. Que de ces Merveilles ils s’inspirent, ainsi Le connaissent, L’aiment et Le servent jusqu’à L’adorer un jour.

Il n’existe rien de caché ou de secret dans les Œuvres Divines. Elles sont le domaine ouvert à vos investigations, si vous savez en comprendre la portée surhumaine. Dieu Se prodigue à Ses Créatures par Son Cœur, par Ses Lumières, par les Splendeurs de Son Infini.

Recherchons donc l’indéfectible Appui Divin : même si nous nous en jugeons indignes, même si nous ne croyons pas à sa réalité. Qu’importe ! Dieu ne sait-Il pas ramener dans Son giron Ses brebis égarées, quand elles le désirent, par un effort vers Lui ?

Le père de famille, sur cette Terre, n’est-il pas attiré vers ceux, si mauvais soient-ils, auxquels il a donné le jour ? Combien notre Père des Cieux est plus grand, plus généreux parce qu’Il est Parfait. Aimons notre Père des Cieux comme Il nous aime et nous obtiendrons tout de Lui.

Ce contenu a été publié dans Autres fondements, Idées, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.