La vierge

La Vierge, qui est-elle ?

Un Etre Immense. Dans les Cieux, Elle a une place aussi Haute que Celle du Christ.

Si on La prend dans Son Amour, Elle est véritablement la Mère dans l’Eternité. Féminine par excellence, nulle autre créature à ce point ne Lui ressemble. On chante Là-Haut Ses Gloires et Celles du Christ, et de même que Dieu regarde avec Amour Son Premier Fils, Il regarde la Vierge avec autant d’Amour. Si on vient au Christ Là-Haut pour Ses Lumières, Sa Puissance, Sa Majesté, on vient à la Vierge pour se couvrir de Sa Tendresse d’une étrange Sollicitude, que nulle autre créature ne peut donner avec autant de raffinement, de féminité, ce qui enthousiasme les Elus dans leur Vie sans fin. Elle a pris de Dieu la Douceur la plus profonde, la Sollicitude poussée à ses derniers degrés. Pour tout dire, dans l’Eternité, Elle est un Etre resplendissant de Beauté, d’Amour, comme le Christ l’est à Sa Manière.

Si Elle vécut sur Terre, ce fut par Amour. Son Cœur Divin L’y attira pour élever et garder Celui qui vint du Ciel sans avoir d’autre commencement. Elle y descendit avec une Humilité qui caractérise les plus Grands Etres. Elle s’effaça toujours devant Son Auguste Fils Adoptif ; Elle L’aima véritablement comme une Mère Divine aime toutes les créatures, mais avec cette particularité que le Christ était un Etre Inimitable ici-bas.

Et maintenant que les siècles ont passé, Elle reste, invisible, au milieu des hommes. La prier apporte des Grâces inestimables, par le Christ. Elle Lui demande tout, car il faut tout obtenir par le Christ. C’est la Volonté de Dieu aussi bien pour Elle que pour toutes les créatures.

Allons à la Vierge, toujours présente à nos côtés, toujours prête à nous soutenir et à nous apporter les Secours de Dieu. Jamais nous ne serons assez pénétrés de Son Amour, Celui des Grands Esprits qui ne vivent que pour Le répandre et pour la Gloire de Dieu et de Son Fils.

Ce contenu a été publié dans La Vierge. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.